Sébastien Castella lors de la corrida d’ouverture d’astres I Photo Juastine Messina

Pour son retour dans les arènes du Palio d’Istres, le maestro biterrois Sébastien Castella a enchanté le public. Auteur d’une excellente faena face au quatrième exemplaire, Sébastien repart du Palio avec pas moins de trois oreilles dans son escarcelle. José Maria Manzanares et Thomas ont quant à eux coupé une oreille chacun.

🎥 Voir la Vidéo

📸 Voir les Photos

 

Sébastien Castella salua le premier toro de la feria par véroniques soignées. Le français livra un ensemble de bonne tenue finissant la faena dans le berceau des cornes de  » Cafetero  » de Domingo Hernández. Entière. Oreille.

José María Manzanares reçut sans histoire le second Domingo. L’alicantin tenta d’intéresser un animal ayant l’envie de fuir le combat sous le son de  » Caridad del Guadalquivir « . Ovation.

Thomas Joubert réceptionna  » Entrometido  » genou ployé avant de le conduire vers le lancier. Quite de Thomas par chicuelinas et tafalleras. Une faena qui connecta avec les tendidos dès l’entame avant de se décomposer. Echec avec les aciers.

Le biterrois offrit un labeur de haute qualité avec  » Cuarteto  » un noble exemplaire de Domingo Hernandez qu’il toréa avec douceur. Sébastien, très en forme actuellement, traça des séries au ralenti notamment avec la main gauche. Il paracheva son œuvre par un grand coup de canon. Deux oreilles.

Manzanares coupa une oreille généreuse d’un maniable Garcigrande. José Maria et l’animal parvinrent à s’accoupler sans toutefois que la faena ne décolle.

L’ultime toro de l’après-midi montra des signes de faiblesse dès l’unique rencontre. Quite par tafalleras du français. Au dernier tiers l’ensemble mit du temps à décoller. Une épée efficace lui permit de couper un trophée.

Arènes du Palio d’Istres

Hierro de Domingo Hernández - EspañaPlein

Toros de Domingo Hernández, de jeux variés (meilleur le 4°) et Garcigrande (5º maniable).

Sébastien Castella: oreille et deux oreilles après avis
José María Manzanares: ovation et oreille
Thomas Joubert: ovation après avis et oreille

A l’issue du paseo, une minute de silence fut respectée en mémoire d’Ivan Fandiño, Gregorio Sanchez et différents aficionados istréens.