Alejandro Talavante dans les arènes du Palio I Photo Justine Messina

Face à une corrida décevante de Zalduendo, Alejandro Talavante a été le plus e vue cet après-midi dans les arènes du Palio. Alejandro coupa l’unique oreille de la tarde mais il aurait pu en couper une seconde s’il avait mieux manié les aciers.Les deux triomphateurs de Madrid, Ginés Marin et Juan del Alamo n’ont pas eu d’options.

 

🎥 Voir la Vidéo

📸 Voir les Photos

 

Laury Tisseur posa un rejón de châtiment. La pose des banderilles fut par la suite approximative malgré quelques passages intéressants. Entière suivi de trois descabello. Ovation.

Le premier toro échu à Alejandro Talavante fit un tour dans le callejon. Il pris une pique.  » Zangamango  » manqua de classe et la faena eu du mal à prendre son envol. A base de bonne volonté et trouvant les bons réglages, Alejandro arracha l’oreille.

Juan del Alamo salua  » Zumbon  » par deux larga de rodillas puis par veroniques. L’espagnol composa sa faena avec un animal qui manqua de fond. Ce dernier étant meilleur sur le côté gauche. Échec avec les aciers. Ovation.

Ginés Marín fut sans option avec le quatrième faible Zalduendo sifflet à l’arrastre.

Alejandro Talavante réalisa une faena intensité croissante face au cinquième toro de l’après-midi profitant des qualités exposés par son opposant malheureusement mal conclu avec l’épée réduisant le tout à une ovation.

Juan del Alamo capta le sixième Zalduendo par veroniques avant de le diriger pour le groupe équestre pour l’unique rencontre. La faena de l’espagnol fut méritoire mais ne monta pas sur les étagères du Palio faute à un exemplaire faible. Entière au second passage.

Ginés Marín fut de nouveau sans options avec l’arrêté septième et ultime toro de l’après-midi.


 

Arènes du Palio d’Istres

Plein

Toros de Carmen Lorenzo (1° maniable) et Zalduendo, justes de force et de fond.

Laura Tisser : ovation.

Alejandro Talavante : oreille et ovation.

Juan del Alamo : ovation après avis et ovation.

Ginés Marin : ovation et silence.