Pablo Hermoso de Mendoza ouvrit les débats par une faena très technique profitant des bonnes conditions de son opposant conclue par une entière d’effet lent. Oreille.

Le premier Carmen Lorenzo de Léa se révéla manso des le début de lidia. La faena sincère de la française lui permit de ravir une oreille.

Deux oreilles pour le navarrais qui composa avec un nouveau bon toro du maestro Capea ponctué par un grand coup d’épée au second voyage.

La française ravit les deux oreilles du quatrième exemplaire de la matinée. Faena de qualité face à un animal peu collaborateur cherchant refuge auprès des planches.

Pablo Hermoso de Mendoza toucha le graal lors de son ultime prestation en ravissant les deux oreilles et la queue d’un excellent exemplaire du maestro Capea.

Le sixième toro  » Culebrito  » fut gracié par Léa Vicens. Faena de haut niveau de la française alternant la monte classique et spectaculaire devant un exemplaire aux charges douces.

Arènes du Palio d’Istres

Toros de Capea et Carmen Lorenzo (2). Le 6• « Culebrito » fut gracié.

Pablo Hermoso de Mendoza : oreille, deux oreilles et deux oreilles et la queue.

Lea Vicens : oreille, deux oreilles et deux oreilles et la queue symboliques.