Sortie en triomphe de Juan Bautista et du mayoral de La Quinta photo Jennifer Harispe

Juan Bautista a écrit l’une des plus belles pages non seulement de sa carrière mais aussi de l’histoire du Plumaçon de Mont de Marsan. En effet, l’arlésien a réussi l’exploit historique de couper les deux oreilles et la queue du quatrième exemplaire, un excellent toro de La Quinta primé d’un tour de piste posthume. La grande faena réalisée par Juan Bautista, dont les naturelles de hautes volées resteront longtemps gravées dans les rétines de tous les présents, marquera à tout jamais l’histoire déjà riche des arènes du Plumaçon. Auparavant, l’enfant de Camargue avait coupé l’oreille du toro d’ouverture.

David Mora tira aussi son épingle du jeu face à un lot présentant plus de complications. Avec une envie à toutes épreuves, David parvint ravir un pavillon au cinquième tandis qu’il effectua un tour de piste après avoir combattu le deuxième.

Juan Del Alamo fut ovationné à l’issue du troisième combat mais ne put rien faire de plus devant l’ultime du jour.


Plaza de Toros de Mont de Marsan

Plein de « No hay billetes »

Toros de La Quinta, de jeux variés (4° – « Palomito » – N° 66 – cardon oscuro – 10/2012 fut primé d’un tour de piste posthume).

Juan Bautista: oreille et deux oreilles et la queue
David Mora: tour de piste et oreille
Juan Del Álamo: ovation et silence 

Une minute de silence fut respectée en mémoire d’Ivan Fandiño.