Triomphe de Pablo et Guillermo Hermoso de Mendoza à Méjanes I Photo pablohermoso.net

Pour lancer cet après-midi, Pablo Hermoso de Mendoza salua à l’issue de son combat avec le premier Sampedro. Une faena comprenant de bons passages conclue par une épée d’effet lent.

Lauréate l’an passée, Léa Vicens ne put atteindre le même niveau lors de son premier combat, faute à un animal de Sampedro qui se coucha par quatre fois durant la faena.

Guillermo Hermoso de Mendoza coupa avec panache et bonté les deux oreilles de son novillo de Capea au terme d’une prestation qui connecta rapidement avec les étagères. Jolie entrée en matière pour le jeune cavalier qui effectuait sa présentation en France.

Après le fils, Pablo Hermoso de Mendoza ravit les deux oreilles du quatrième exemplaire de Sampedro moins faible que ses précédents frères. Le navarrais livra une faena de très calibre cette fois conclue d’un grand coup d’épée.

La nîmoise Léa Vicens coupa l’oreille du cinquième Sampedro au terme d’un labeur au goût du public. Une épée d’effet plus rapide lui aurait permis de couper la seconde oreille.

Face à l’ultime novillo de l’après-midi, alors que les deux oreilles lui était promises, Guillermo Hermoso de Mendoza pincha une faena de grand niveau.


Arènes de Méjanes

Plein

Toros de Hnos Sampedro et Novillos de Carmen Lorenzo, de jeux variés.

Pablo Hermoso de Mendoza : ovation après pétition d’oreille et deux oreilles

Léa Vicens : silence et oreille

Guillermo Hermoso de Mendoza : deux oreilles et silence

Le trophée du rejon d’or fut attribué à Pablo Hermoso de Mendoza.