Sortie en triomphe de Roca Rey des arènes de Béziers l Photo Muriel Haaz

Les arènes de Béziers n’ont pas résisté à la Roca Reymania qui sévit partout cette année. Ainsi, le péruvien est reparti des arènes du plateau de Valras sur les épaules par la grande porte après avoir coupé trois oreilles dont deux de l’excellent « Escondido » de Garcia Jimenez. Dans des registres différents, Enrique Ponce en perdit une aux aciers tandis que Talavante en coupa une au terme d’une prestation superficielle.

Enrique Ponce dut composer avec un exemplaire d’Olga Jimenez très faible qui perdit les mains à diverses reprises. Même s’il ne semblait y avoir aucune solution, Ponce usa ses recours et maestría non seulement pour le maintenir debout mais surtout pour lui inventer une faena. Ovation après pétition et avis.

Enrique Ponce fut ovationné après en avoir terminé avec le quatrième. Cet animal fut le plus de l’envoi pour le moment et permit à Ponce de s’illustrer sur la corne droite vu les difficultés affichées à gauche.

Alejandro Talavante coupa une oreille au deuxième de la tarde, un Garcia Jimenez maniable. Le public souhaita récompenser une faena pleines d’artifices comme l’arrucina, les molinetes et martinetes.

Silence après avis pour Talavante qui ne put briller face à un animal sans relief de Garcia Jimenez.

Roca Rey trouva peu d’adversité lors du troisième acte de Béziers. Le Garcia Jimenez manquait de force et de fond, ce n’est pas grave le péruvien avec sa soif de triomphes mis les fibres qu’il manquait et démontra sa race pour cacher le manque d’opposant. Ses efforts furent primés d’une oreille méritée.

Le dernier de la course fut un bon toro et Roca Rey ne laissa pas échapper l’opportunité de triompher. Présent à chaque instants, Roca Rey offrit un labeur très ferme sur chaque cornes. Il raccourcit les distances dans les derniers instants mettant le public debout, celui-ci ne lui tenant pas rigueur de l’épée très basse. Deux oreilles et tour de piste posthume à la dépouille de l’animal.

 

 


Arènes de Béziers 

Toros de Olga Jimenez (1) et Garcia Jimenez (6 – 113 – Escondido – colorado chorreado en verdugo – 04/13 – 525 kg fut primé d’un tour de piste posthume).

Enrique Ponce: ovation après avis et ovation

Alejandro Talavante: oreille et silence après avis

Andres Roca Rey: oreille et deux oreilles