Juan Bautista à Colmenar Viejo
Juan Bautista coupe deux oreilles à Colmenar Viejo l Photo @cosocolmenar

Un grand Juan Bautista à Colmenar Viejo

Grande prestation de Juan Bautista à Colmenar Viejo. L’arlésien a offert sa meilleure version dans les arènes de Colmenar Viejo ce jour. Devant un lot maniable de Jandilla – Vegahermosa, Juan a coupé deux oreilles. Ce triomphe aurait pu être encore plus retentissant. En effet, s’il avait mieux tué son premier adversaire il aurait coupé un trophée supplémentaire. Au-delà des trophées coupés, c’est surtout l’impression laissée qu’il faut retenir. Juan Bautista réalise une saison pleine et cette sérénité se dégage en piste. C’est avec une douceur déconcertante qu’il toréa ses deux adversaires. Toute son élégance étant mise au service du classicisme. Un nouveau succès, un de plus, au cours d’une saison exceptionnelle du torero camarguais.

Andrés Roca Rey coupe un trophée

Le péruvien Andres Roca Rey coupa quant à lui une oreille. C’est face au troisième de l’envoi qu’il fut le plus convaincant. Auteur d’une faena pleine de pouvoir, il trouva les arguments pour faire chavirer le public. Le réserve de Fernando Peña qui cloturait les débats ne fut pas à la hauteur. Devant cet adversaire insipide, Andres fit le maximun pour maintenir l’intérêt mais en vain.

Alejandro Talavante n’eut pas matière pour s’exprimer. En effet, le torero de Badajoz dut composer avec le lot le moins propice au triomphe. Néanmoins, il essaya de s’accomoder des charges de ses adversaires pour dessiner quelques muletazos de bonnes factures. Il fut ovationné à l’issue de ses deux combats.


Plaza de Toros de La Corredera de Colmenar Viejo

Feria de Los Remedios

Corrida de toros

Toros de Jandilla, Vegahermosa (2ºet 4º) de jeux inégaux et de Fernando Peña (6º bis) sans classe.

 

Juan Bautista: silence et deux oreilles

Alejandro Talavante: ovation et ovation

Andres Roca Rey: oreille et ovation après deux avis