El Juli et "Orgullito" nouveaux princes de Séville
El Juli pardonne la vie du toro « Orgullito » de Garcigrande à la Maestranza l Photo @maestranzapages

El Juli et « Orgullito » nouveaux princes de Séville

Toute la Maestranza exulte et couronne ainsi El Juli et « Orgullito » nouveaux princes de Séville. En effet, ce qui se déroule sur le sable sévillan est prodigieux. Le madrilène gracie un toro exceptionnel de Garcigrande à la Maestranza. Un toro qui ferait n’importe quel éleveur. El Juli le voit de suite et s’entend à la perfection avec lui. Pour la cinquième fois de sa carrière, la porte du Prince s’ouvre pour El Juli.

Auparavant, Julian avait déjà placé le barre haute. Il coupa ainsi les deux oreilles de son premier adversaire. A l’issue de ce combat, le public comprit vite que la porte du Prince pourrait s’ouvrir à nouveau pour lui.

Enrique Ponce coupa également un appendice. C’est face au quatrième exemplaire que le maestro de Chiva démontra toute sa classe. Son premier adversaire ne lui permit pas de se mettre en évidence.

Enfin, Alejandro Talavante dut composer avec le lot le moins propice.


Real Maestranza de Séville

Feria de Abril

Corrida de toros

Plein

Toros de Garcigrande (5° – Orgullito – N° 35 – negro liston – fut gracié) et Domingo Hernández (2º et 6º), donnat du jeu à divers degrés. ganaderia domingo hernandezganaderia garcigrande

 

Enrique Ponce : silence et oreille

El Juli : deux oreilles et deux oreilles symboliques

Alejandro Talavante : silence et silence après avis