L'oasis José Maria Manzanares dans le désert de Séville
José Maria Manzanares a coupé l’oreille du deuxième Juan Pedro de la journée l Photo @maestranzapages

L’oasis José Maria Manzanares dans le désert de Séville

Il y a eu seulement l’oasis José Maria Manzanares dans le désert de Séville. En effet, la corrida de Juan Pedro Domecq de Séville n’a pas répondu aux attentes placées en elle. Malgré cela, José Maria Manzanares a tout de même pu couper un appendice. Il a donc pu profiter des bonnes charges offertes par le deuxième.

Aussi bien Enrique Ponce que Ginés Marin ne trouvèrent pas matières pour s’exprimer. Ils coutèrent cependant une ovation tous les deux.


Plaza de toros de la Real Maestranza de Séville

Feria de Abril 

Corrida de toros

Plein de « No hay billetes »

Toros de Juan Pedro Domecq (6° tris) manquant de force et de fond à l’exception du bon 2°. ganaderia juan pedro domecq

 

Enrique Ponce : silence après avis et ovation après avis

José María Manzanares : oreille et silence après avis

Ginés Marín : ovation et silence