Marc Serrano s'impose aux arènes du Tempéras d' Alès
Cérémonie d’alternative de mario Palacios dans les arènes du Tempéras d’ Alès l Photo Muriel Haaz

Marc Serrano s’impose aux arènes du Tempéras d’ Alès

Le nîmois Marc Serrano s’impose aux arènes du Tempéras d’ Alès. En effet, Marc coupe l’oreille du toro de San Sebastian. Ce toro sera d’ailleurs primé d’un tour de piste posthume. Auparavant, Marc était resté inédit devant le toro de François André. Ce dernier s’est abîmé un sabot lors de la première série de muletazos.

L’histoire retiendra également que Mario Palacios a pris l’alternative face à un animal encasté de Philippe Cuillé. Il toucha ensuite un bravo Los Galos, le plus bravo du jour d’ailleurs. Le peu de bagage de Palacios l’empêcha de s’accoupler avec l’animal.

Enfin, Alberto Aguilar dut composer avec le lot le moins propice.


Arènes du Tempéras d’ Alès

Feria de l’ Ascension

Corrida de competencia

2/3 entrée

Toros de Philippe Cuillé (encasté), François André (blessé en cours de lidia), Fernay (âpre), San Sebastian (maniable – primé d’un tour de piste posthume), Piedras Rojas (sans fond) et Los Galos (bravo).

Marc Serrano : silence et oreille

Alberto Aguilar : silence et applaudissements

Mario Palacios : ovation et ovation