Les deux français sont sortis en triomphe | Photo Justine Messina

JUAN BAUTISTA ET ANDY YOUNES TRIOMPHENT AUX SAINTES MARIES DE LA MER

Juan Bautista salua le Tardieu sorti en première position par veroniques. Deux piques. L’ensemble de l’arlésien fut méritoire face à un opposant à la charge courte. Trois quart de lame au second passage suivi de deux coups de verdugo.

Le second exemplaire de l’après-midi fit tombé le groupe d’équestre sur la première des deux rencontres. Andy traça un labeur appliqué quasi exclusif sur la rive droite face à un pensionnaire des Héritiers de Christophe Yonnet qui alla à menos. Entière de côté. Oreille.

Jean-Baptiste reçut par de vibrantes veroniques pieds-joints le troisième animal  de l’après-midi. Une seule rencontre. L’arlésien composa une prestation de haut niveau tirant le meilleur sur les deux pitons d’un très bon exemplaire de Bruno Blohorn. Deux oreilles et tour de piste posthume pour le pensionnaire de Blohorn.

Le quatrième exemplaire de Los Galos fut salué par un capoteo fleuri du jeune arlésien. Lors du dernier tiers, Andy Younes livra une prestation enjouée face à un Los Galos qui manqua de force. Final en raccourcissant les distances mettant un peu plus les étagères dans sa poche. Deux oreilles.

Le cinquième animal de l’après-midi prit une seule pique. Sensacional fut la partition de Juan Bautista avec le très bon pensionnaire de la famille Gallon. L’arlésien composa sur le sable des arènes saintoise un véritable lio avec une faena sans ayuda pleine de profondeur sur les deux rives. Le grand coup d’épée libérant logiquement les deux oreilles et la queue ainsi que le tour de piste posthume pour le Gallon.

Sans options fut Andy Younes avec le toro de Fernay de clôture qui s’arrêta très rapidement dans la muleta du jeune arlésien.


Arènes des Saintes-Maries-de-la-Mer


Corrida Flamenca

3/4 d’entrée

Toros de Tardieu, Héritiers de Christophe Yonnet, Bruno Blohorn, Los Galos, Gallon Frères et Fernay y sus Hijas. Le troisième ainsi que le cinquième furent primés d’un tour de piste posthume. 

Juan Bautista: silence, deux oreilles et deux oreilles et la queue.

Andy Younes: oreille, deux oreilles et silence.