Enrique Ponce remporte le duel avec Sébastien Castella à Béziers
Enrique Ponce étale toute sa classe dans les arènes de Béziers l Photo @EPonceOficial

Enrique Ponce remporte le duel avec Sébastien Castella à Béziers

Le Garcigrande qui ouvrait les débats ne s’employa jamais réellement. Enrique Ponce parvint grâce à sa technique à lui sortir quelques séries notables sur la gauche. Cependant, le manque d’ adversité de son opposant empêcha à son labeur de prendre son envol. Silence.

Le deuxième de la tarde n’ avait pas de classe, et il rencontra un Castella firme sur sa route. Le pouvoir et la main basse du français parvinrent à le mettre dans sa muleta. Néanmoins, un échec aux aciers vint ôter tout espoir de trophée. Silence.

La science du maestro Enrique Ponce parla lors du troisième chapitre de la tarde. Face à un animal pour lequel personne dans les arènes n’ aurait miser le moindre centime, la muleta du maestro de Chiva fit des merveilles. Comme un aimant, elle aspira attira l’animal et mit le public debout. Il coupa ainsi le premier appendice de la Feria.

Sébastien Castella brilla devant le quatrième Garcigrande en le toréant doucement. Son labeur fut une source de douceur et de bon toreo. Des derechazos éternels vinrent culminer son œuvre et finirent de convaincre le public. Lorsque l’animal baissa de ton, il acheva son œuvre par des passes circulaires dans le dos. Un autre échec aux aciers vint lui ôter tout espoir de trophée. Applaudissements après deux avis.

Le cinquième manqua de force et fond. Avec si peu de matière première, Ponce essaya mais en vain. Silence après avis.

Le dernier exemplaire ne dura que trop peu, c’est regrettable qu’il présentait de bonnes conditions. Il permit toutefois à Castella de se mettre en valeur. Toutefois, il ne dura pas assez longtemps pour donner plus de relief à la faena de Sébastien. Silence.


Arènes de Béziers

Feria du Cinquantenaire

Corrida de toros

2/3 d’ entrée

Toros de Garcigrande, de jeux inégaux.ganaderia garcigrande

 

 

Enrique Ponce : silence, oreille et silence après avis

Sébastien Castella : silence, applaudissement après deux avis et silence