Joselito Adame le plus en vue à Nîmes

Maria, élevage sévillan dont le propriétaire est le français Jean-Marie Raymond, a ouvert les débats. Face à lui, Joselito Adame effectua des séries qui plurent au public. Oreille.

Le deuxième de l’après-midi fut très fade. Gines Marin dessina de jolies séries sans toutefois parvenir à réchauffer le public. Silence.

Andy Younes n’eut guère d’options face un troisième. Le toro de Santa Ana, le second fer de Jean-Marie, manquait de force et de fond. L’ arlésien essaya mais en vain. Silence

Silence après avis pour Joselito Adame qui allongea énormément une faena qui n’avait pas lieu d’être face au quatrième.

Le cinquième de Santa Ana avait plus de vie que les précédents. Gines Marin s’entendit bien avec. Les meilleures séries furent droitières. Il conclut sa faena par bernardinas avant de perdre une oreille méritée aux aciers. Tour de piste

Le Santa Ana de clôture dura peu. Andy Younes put seulement démontrer son envie et son courage. Silence


Arènes de Nîmes

Feria des Vendanges

Corrida de toros

 

Toros de Virgen María et de Santa Ana (3°, 5° et 6°) ganaderia Santa Anaganaderia Virgen Maria

 

Joselito Adame: oreille et silence après avis

Gines Marin: silence et tour de piste

Andy Younes: silence et silence