Toñete, Enrique Ponce et Devoto enchantent la matinale de Nîmes
Toñete et Enrique Ponce ouvrent la porte des consuls de Nîmes

Toñete, Enrique Ponce et Devoto enchantent la matinale de Nîmes

La première corrida de la Feria des Vendanges 2018 a tenu toutes ses promesses. En effet, Toñete, Enrique Ponce et Devoto enchantent la matinale de Nîmes. Toñete devient ainsi matador en ouvrant la porte des consuls. Le parrain, Enrique Ponce croise sur sa route Devoto, un toro exceptionnel de Toros de Cortés, à qui il pardonne la vie.

Toñete est venu à Nîmes pour prendre l’ alternative et le moins que l’on puisse dire est qu’il est entré dans le cœur de l’ aficion nîmoise. En effet, il profita pleinement des bonnes charges offertes par son toro d’ alternative. Face à cet excellent exemplaire de Victoriano Del Río, Toñete signa des muletazos longs avec la main basse. L’intensité de la faena fut sans cesse croissante. Deux oreilles et tour de piste posthume pour l’ excellent Victoriano Del Río.

L’idylle entre Enrique Ponce et Nîmes n’est pas prêt de s’arrêter. Une nouvelle fois, le maestro de Chiva signa une œuvre majeure aux arènes de Nîmes. Face à Devoto, un toro exceptionnel de Toros de Cortés, Ponce offrit sa meilleure version. Dès le tiers de piques, Devoto démontra toute sa bravoure en poussant le cheval d’un bout à l’autre de la piste en deux occasions. Et comme cette bravoure fut accompagnée d’une noblesse et d’une classe hors du commun, Ponce put signer une faena qui restera longtemps gravé dans l’histoire. Avec le corps relâché, il dessina des muletazos somptueux. Le public ne s’y trompa pas et demanda debout et de manière unanime la grâce de l’animal. Le président n’eut d’autre option que de laisser la vie sauve à Devoto qui se l’ait chèrement gagnée. Deux oreilles et la queue symboliques.

Il fut dur pour El Juli de passer derrière ce qui s’est déroulé au toro précédent. Malgré tout, Julián usa de sa technique pour sortir une faena estimable a un Victoriano Del Río qui ne finit pas de rompre. Ovación.

Toñete ouvre la porte des consuls pour son alternative

Enrique Ponce perdit le fruit de sa bonne faena face au quatrième de Domingo Hernández. Grace à sa technique, Ponce parvint à sortir une faena à un animal manso. Néanmoins, un échec aux aciers lui fit troquer l’oreille pour l’ovation.

Devant le cinquième exemplaire de Domingo Hernández, El Juli perdit une oreille aux aciers. Face à un adversaire maniable mais aillant tendance à chercher les planches en fin de faena, le madrilène sortit une faena très technique. Ovation.

Toñete ne voulut pas laisser s’échapper l’occasion d’ouvrir la porte des consuls devant le dernier de la matinée. Le Domingo Hernández fut maniable et il permit au nouveau matador de s’exprimer. Les séries furent plaisantes. Il coupa un nouvel appendice qui lui permit de sortir par la porte des consuls le jour de son alternative.


Arènes de Nîmes

Feria des Vendanges

Corrida de toros

2/3 d’ entrée

Toros de Victoriano del Rio (1° – Asustado – N° 48 – negro fut primé d’un tour de piste posthume et 3°), Toros de Cortés (2° – Devoto – N° 152 – negro fut gracié) et Domingo Hernandez.

Enrique Ponce : deux oreilles et la queue symboliques et ovation

El Juli : ovation et ovation

Toñete : deux oreilles et oreille