MATCH NUL LORS DU MANO A MANO DE SAINT MARTIN DE CRAU
Fernando Robleño et le toro de Durand | Photo Justine Messina

MATCH NUL LORS DU MANO A MANO DE SAINT MARTIN DE CRAU

Fernando Robleño toucha en premier position un exemplaire de Giraud offrant peu d’options et abrégea logiquement les débats.

Octavio Chacón coupa la première oreille de l’après-midi de son opposant de Tardieu. L’espagnol composa un labeur allant à mas conclu par un grand coup d’épée.

Fernando Robleño fut sans option face au pensionnaire du Vieux Sulauze trop châtié à la pique manquant de transmission et de classe lors du dernier tiers. Il abrégea logiquement les échanges.

Octavio Chacón traça une faena engagée tirant le meilleur sur les deux côtés du bon pensionnaire de Luc et Marc Jalabert plus mobile sur la droite. Accrochage sans mal en fin de faena. Une vilaine épée enleva tout espoir de récompense. Ovation.

Fernando Robleño réalisa sur les deux cornes des passages importants d’un bon mais faible exemplaire de Durand. Épée entière. Oreille.

Le dernier toro de la feria porteur du fer de Barcelo fut maniable. La faena d’Octavio Chacón eut du mal à prendre son envol.


Arènes de Saint Martin de Crau

Feria de la Crau

Corrida

3/4 d’entrée

Toros de Giraud, Tardieu, Vieux Sulauze, Jalabert, Durand et Barcelo.

Fernando Robleño: silence, silence après avis et oreille après avis.

Octavio Chacon: oreille, ovation après avis et silence après avis.