Gomez del Pilar s'impose à Alès
Gomez del Pilar coupe l’unique oreille de la tarde à Alès l Photo Muriel Haaz – Toromomento

Gomez del Pilar s’impose à Alès

 

A l’issue du paseo l’empresa TAC rendit hommage au torero vénézuélien Manolo Vanegas.

Un sérieux exemplaire de Couto de Fournilhos ouvrit les hostilités, cependant il ne s’employa jamais. Javier Castaño  utilisa ses recours techniques afin de sortir des séries estimables. Ovation.

 

Javier Cortes se mesura à un animal qui fut mobile. Le madrilène en profita pour dessiner  une faena qui plut au public. Les meilleures séries étant droitières. Le public demanda l’oreille mais le président ne la concéda pas. Tour de piste.

 

Le troisième sema la panique lorsqu’il fit irruption dans le callejon pendant que  Gómez del Pilar demandait la permission à la présidence. Ce fut la seule chose qu’il raconta car une fois revenu en piste il resta arrêté. Gomez del Pilar essaya mais en vain. Silence.

Le quatrième fut un autre animal réservé. Castaño fut au-dessus des conditions offertes par son adversaire mais sans parvenir à convaincre le public. Silence.

Cortes n’eut d’autres options que d’envahir les terrains du cinquième toro en raison de son piètre jeu. Dans ces terrains, il parvint à lui voler quelques muletazos. Ovation.

A l’image de ses frères, le sixième manquait de fond. Gómez del Pilar ne s’avoua pas vaincu et à force d’insister avec une douce muleta il réussit à lui sortir des muletazos isolés de bon goût. Il s’en sépara par une bonne estocade qui lui permit de couper un appendice.

 


Arènes du Temperas d’Alès

Feria de l’Ascension

Corrida de toros

3/4 arènes

 

Toros de Couto de Fornilhosganaderia Couto de Fornilhos



Javier Castaño : ovation et silence 

Javier Cortes : tour de piste et ovation 

Gomez del Pilar : silence et oreille