Feria de Pentecôte 2019:
Thomas Dufau coupe la première oreille de la Feria de Pentecôte de Nîmes l Photo Roland Costedoat @Terrestaurines

Feria de Pentecôte 2019: Un trophée lors de l’affrontement français

 

Chronique de la première corrida de la Feria de Pentecôte 2019: Un trophée lors de l’affrontement français. Face à un bon lot de toros d’ El Torero, les trois toreros français à l’affiche ont connu des fortunes diverses. Thomas Dufau remporte la palme du jour. En effet, le landais coupe l’unique trophée du jour tandis que ses compagnons de cartel sont ovationnés.

Le premier toro de la feria prit trois rations de fer. Thomas Joubert glissa devant les cornes heureusement sans mal. L’arlésien composa un labeur d’intensité croissante sous une fine pluie, le pensionnaire de El Torero manquant de forces. Échec avec les aciers.

Thomas Dufau salua le second toro par deux largas de rodillas. Deux piques. Au dernier tiers, le montois fit très bien les choses en citant l’animal d’environ 25 mètres à trois reprises. Profitant de la noblesse de son opposant, le français laissa courir la main pour des muletazos profonds. Oreille et tour de piste posthume au toro.

Le troisième pensionnaire renversa la cavalerie sur la première des deux rencontres. A la muleta, Andy Younes fit face à une adversité qui se décomposa au fil des séries faisant preuve de volonté mais sans totalement convaincre les gradins. Ovation.

Thomas Joubert ne parvint pas à s’accommoder de la caste débordante du quatrième exemplaire. Silence.

Le cinquième toro de prit deux piques en poussant. Thomas Dufau initia sa prestation à genoux au centre de piste. Cette dernière ne put jamais réellement prendre son envol faute à un adversaire aux conditions physiques limitées. Épée entière d’effet rapide. Le public réclama une oreille que la présidence refusa.

Andy Younes conduit le sixième toro de l’après-midi vers la cavalerie à deux reprises. L’arlésien fit face à un adversaire qui manqua de force et de transmission. Malgré cela le français se montra volontaire pour arracher les passes du El Torero. Final dans des terrains ultras serrés. 


 

 

Arènes de Nîmes

Feria de Pentecôte

Corrida de toros

1/3 arènes

Toros  de  Toros de El Torero,  offrant  des  possibilités  en  lignes  générales  (2°-  N°15  –  fut  primé  d’un  tour  de  piste  posthume).
ganaderia El Torero

 

Thomas Joubert: ovation après avis et silence après avis

Thomas Dufau: oreille et ovation

Andy Younes: ovation et applaudissements