Feria d'Istres 2019: Deux oreilles lors de l'alternative d'Adrien Salenc
Adrien Salenc a coupé sa première oreille en tant que matador à Istres l Photo Justine Messina

Feria d’ Istres 2019: Deux oreilles lors de l’alternative d’Adrien Salenc

 

Pour l’ouverture de la Feria d’Istres 2019: Deux oreilles lors de l’alternative d’Adrien Salenc. Le 66ème matador de toros français Adrien Salenc se montra à son avantage lors de ses deux faenas. Andrés Roca Rey coupa quant à lui l’oreille du cinquième Zalduendo. El Juli pincha une grande faena au quatrième exemplaire.

 

Feria d'Istres 2019: Deux oreilles lors de l'alternative d'Adrien Salenc

Adrien Salenc, le 66ème matador français

 

Adrien Salenc reçu par veroniques le dernier toro de l’après-midi sous un temps à l’orage. Le néo-matador conduit une faena dynamique et pleine d’envie face à un Zalduendo qui s’éteigna au fil des minutes. L’épée enleva la grande porte qui été acquise.

Adrien Salenc salua “Zafarrancho” son toro d’alternative par une larga de rodillas suivi de veroniques. Une seule rencontre avec chute de la cavalerie. Le nîmois réalisa une faena d’intensité croissante tirant le maximum de son opposant de Zalduendo connectant rapidement avec les étagères. Entière suivi d’un descabello. Sa première oreille de matador de toros en main.

 

Feria d'Istres 2019: Deux oreilles lors de l'alternative d'Adrien Salenc
 El Juli signe la faena du jour

 

El Juli sembla gêné par le vent durant toute la durée du trasteo. Malgré cela, l’espagnol composa une faena de bon son entre deux rafales. Le toro de Zalduendo manqua quant à lui de transmission. Échec aux aciers.

El Juli convia son adversaire pour deux rencontres. Le madrilène construit une grande faena à un bon Zalduendo créditée de séries droitières et gauchères profondes trouvant échos avec les gradins. Malheureusement l’épée fit défaut. L’espagnol devant se contenter d’une chaleureuse ovation.

 

Feria d'Istres 2019: Deux oreilles lors de l'alternative d'Adrien Salenc

Andrès Roca Rey, le plus mal servi au sorteo

 

Le troisième toro alla à une seule reprise vers le caparaçon. Le péruvien brinda au public une faena qui ne décollera jamais malgré l’envie de Andrés Roca Rey faute à un adversaire manquant de race et cherchant constamment refuge près des planches.

Andrés Roca Rey se démena pour arracher le peu d’émotion offert le faible Zalduendo auteur de deux vueltas de campaña. Le péruvien traça les meilleures passes sur la corne gauche. Entière. Oreille.

 


 

 

Arènes du Palio d’ Istres

Feria d’ Istres 2019

Corrida

Plein

Toros de Zalduendo, maniables à divers degrès. ganaderia de zalduendo

 

El Juli : applaudissements et ovation

Andrès Roca Rey : silence et oreille

Adrien Salenc : oreille après avis et silence après deux avis