Feria d’Istres 2019: Javier Cortés triomphe des Valverde

 

Chronique de la deuxième corrida de la Feria d’ Istres 2019: Javier Cortés triomphe des Valverde. face à un lot de Valverde, le madrilène Javier Cortés remporte son duel avec Octavio Chacon. En effet, Javier coupe les deux oreilles du sixième toro de la tarde. Octavio Chacon a pour sa part touché un lot sans option.

 

Javier Cortés se revendique à Istres

 

Javier Cortés salua son premier opposant par veroniques. Une rencontre. Le madrilène composa une faena volontaire traçant des bonnes naturelles à un Valverde manquant de forces. Échec à l’épée.

Le quatrième exemplaire de Valverde poussa lors de ses deux rencontres avec la cavalerie. Javier Cortés réalisera une grande faena avec des passages importants posé sur les reins notamment sur la rive gauche. Malheureusement alors que les deux oreilles lui été promise l’épée enleva tout espoir de trophée. Tour de piste.

Le dernier toro de l’après-midi poussa la monture du picador lors dès deux rencontres. A la muleta, l’espagnol réalisa une nouvelle fois une faena animée avec des passes droitières et gauchères sincères et profondes. Il logea une entière au premier envoi qui libéra les deux pavillons du palco présidentiel.

 

Un lot impossible pour Octavio Chacon 

 

Octavio Chacón conduit “Velillo” pour deux rencontres sur la seconde l’animal sortant seul. A la muleta, l’espagnol se trouva sans réelle option face à un adversaire qui se retournait très vite.

Octavio Chacón se montra combatif avec le violent et imposant troisième Valverde piqué à deux reprises. L’épée défaillante ôta l’espoir de récompense.

Octavio Chacón envoya à deux reprises “Tabaco” aux belles armures sous le fer. L’espagnol se montra digne réalisant une prestation qui impacta les étagères avant de placer une demi-épée longue d’effet. Le puntillero releva le Valverde.


 

 

Arènes du Palio d’ Istres

Feria d’ Istres 2019

Corrida

Plein

Toros de Valverde, de jeux inégaux. ganaderia de Valverde

 

Octavio Chacón: silence, applaudissements et ovation

Javier Cortés: ovation, tour de piste et deux oreilles