Tibo Garcia remporte le prix du meilleur novillero | Photo Justine Messina

Feria de la Jouvenço 2019: Tibo Garcia et Maxime Solera coupent une oreille à Tarascon

 

Chronique de la novillada piquée de la Feria de la Jouvenço 2019: Tibo Garcia et Maxime Solera coupent une oreille à Tarascon. 

Tibo Garcia toucha en premier lieu un noble et mobile opposant de Durand offrant des opportunités. Le français ne laissa pas passer cette occasion composant ainsi une prestation enjouée sur les deux rives. Entière au premier passage. Oreille. 

Maxime Solera reçut par gaoneras le second novillo de l’après-midi avant de se faire cueillir sans mal. Une pique. Le français débuta sa faena genoux à terre suivie d’une série droitière avant un nouvel accrochage. Par la suite, l’ensemble sera plat sans monter en intensité. Demi-épée au deuxième envoi. 

Le franco-mexicain conduit son premier adversaire pour deux rencontres. El Galo ne tira que seulement des muletazos isolés portant peu sur les étagères pour un trasteo d’intensité inégal. 

Tibo Garcia salua par veroniques le quatrième novillo de l’après-midi avant de le conduire pour deux rencontres. A la muleta, Tibo réalisa une nouvelle prestation de très belle note se montrant encore une fois à son avantage. Ainsi il tira le meilleur d’un très bon novillo sur les deux cornes traçant les muletazos et naturelles de la novillada. Alors que toutes les conditions étaient réunies pour un triomphe majeur l’épée en décida autrement. Tour de piste posthume au novillo. Il s’adjugera logiquement le prix du meilleur novillero à la fin de la tarde. 

Maxime Solera capta le cinquième novillo par plusieurs largas de rodillas. Lors du dernier tiers, le français signa les meilleurs moments sur la corne droite d’une faena vaillante et appliquée. Le pensionnaire de la famille Durand se révéla être un bon collaborateur. Oreille.

André Lagravère “El Galo” salua par chicuelinas le dernier novillo de l’après-midi. Une pique. Comme à son premier passage le labeur du franco-mexicain sera d’intensité inégal touchant que de manière isolée les tendidos. 

 


 

 

Arènes de Tarascon

Feria de la Jouvenço

Novillada

3/4 d’entrée

Novillos de Roland Durand, offrant des possibilités. Le quatrième fut primé d’un tour de piste posthume.

Tibo Garcia : oreille et ovation

Maxime Solera : tour de piste et oreille

André Lagravère « El Galo » : ovation et silence