Léa Vicens coupe une oreille | Photo Justine Messina

Lunel 2019: Léa Vicens et Sébastien Castella coupent une oreille

 

Chronique de la corrida de Lunel 2019: Léa Vicens et Sébastien Castella coupent une oreille pour la réouverture des arènes.

Léa Vicens composa face à son premier adversaire une faena relativement précise et aboutie. Elle posa avec brio les palos avec Diluvio, Bazuka. Les difficultés aux aciers ôtèrent tout espoir de trophée.

Sébastien Castella conduit son opposant pour une seule rencontre. Il initia sa faena contre les tablas puis regagna le centre de la piste. Le biterrois tira des séries droitières de bon goût avant de loger une entière au second passage. Oreille.

L’espagnol Toñete salua par veroniques son premier adversaire. Une pique. A la muleta, le madrilène trouva échos rapidement avec les étagères profitant de la charge du Jandilla. Sur les deux cornes il tira des séries appliquées et bien construite. L’épée sera longue d’effet et refroidit une partie du public tandis que l’autre réclamera l’oreille que la présidence ne concédera pas. Tour de piste.

La nîmoise réalisa une nouvelle prestation de grande qualité avec ses chevaux stars Diluvio, Gacela et Deseado posant les banderilles avec précision. Demie-épée en arrière ainsi que deux descabellos. Oreille.

Sébastien Castella convia son adversaire pour une seule rencontre. L’animal effectuant une vuelta de campaña à la sortie de cette dernière. Au dernier tiers, l’animal confirma les signes de faiblesses entrevue auparavant. Le français avec son métier tira le maximum de son adversaire de Vegahermosa déclenchant la musique. Dans un périmètre plus restreint, il fit soulever la foule. Échec aux aciers. Applaudissements.

Le madrilène capta par veroniques le dernier toro de l’après-midi. Sur l’unique rencontre l’animal renversa le groupe équestre. A l’ultime tercio, l’espagnol composa une faena rondement menée mais le public resta relativement froid. Les meilleures séquences culminèrent sur la corne droite le Jandilla se révélant être un bon collaborateur répondant aux sollicitations de Toñete. Entière au premier envoi mais trop longue d’effet faisant décrocher le public. Silence.


 

 

Arènes de Lunel

 

Corrida mixte

9/10 d’entrée

Toros de Fermin Bohorquez ( 1° et 4° ), Jandilla ( 2° et 6° ) et Vegahermosa ( 3° et 5° ), de jeux divers.

Léa Vicens : tour de piste et oreille.

Sébastien Castella : oreille et applaudissements.

Toñete : tour de piste après avis et silence après avis.