Bayonne 2019: Sébastien Castella coupe trois oreilles

Chronique de la première corrida de la Feria de l’Atlantique 2019: Pour son premier toro Sebastien Castella fût face a un toro manquant de force. Lors de son salut aux public celui-ci est interrompu par la charge du cornu qui déséquilibra Castella, il se reprendra magnifiquement bien en entama de belle naturelles et réalisa une faena plein de technique. Demi épée.

Pour son second toro Sebastien Castella accueille a la cape des meilleurs cornu de la tarde, celui-ci renversa la cavalerie lors du premier duel. Castella enchaîna les naturelles et derechazos avec élégance pour le plus grand bonheur du public, le Luis Algarra perdra rapidement du rythme lors de la faena. Entière et rapide.


 

Luque tire le mauvais lot

Lors de son premier toro Daniel Luque sera face a un cornu distrait et manquant de charge. Pour sa faena Luque livra une belle prestation avec un bonner profondeur sur ses naturelles, et enchainera de belle série a derechazos. Le Luis Algarra perdra rapidement du rythme. Entière mais lente.

Pour son second Luque brinda a Castella, Luque entama une agréable faena a genoux face a un toro manquant de race donnant des demie charges. Il écoutera sa faena en la concluant avec une bonne estocade.


 


Pablo Aguado timide

Lors de son premier Luis Algarra, Pablo Aguado accueille le meilleur cornu de la tarde, meme si celui-ci est un peu violent dans ses charges. Lors de sa faena Aguado ne sera pas prendre le dessus sur son vis-a-vis mais arrivera a se montrer a l’aise sur de belle série a derechazos. Estocade a revoir après deux échecs.

Pour le dernier cornu de la tarde Aguado fera face a un toro en manque de race et lent a se retourner. Il renversera la cavalerie lors de la première rencontre. Pour la dernière faena de la tarde Pablo Aguado réalisa une tauromachie sans émotions malgré les efforts mis a l’oeuvre. Belle entière.


Arènes de Bayonne

Feria de l’Atlantique

Corrida

3/4 arènes

Toros de Luis Algarra

 

Sebastien Castella : oreille , deux oreilles

Daniel Luque : oreille après avis, et vuelta au toro, silence

Pablo Aguado : silence après avis, silence