Bayonne 2019: Sergio Flores mal récompensé

Chronique de la corrida concours de la Feria de l’Atlantique 2019:

Pour le premier toro de la tarde Domingo Lopez Chaves fût face a un toro peu mobile. Lopez Chaves aura du mal a mettre en oeuvre sa tauromachie face a un cornu proposant des demie charges, il parviendra a éxécuter quelques belle série de naturelles. Demi épée et deux descabellos.

Sergio Flores hérite du meilleur toro de la corrida, un Valdefresno bien encaste et très bien armé. Flores récita sa tauromachie lors de sa faena avec de belle série a droite et une magnifique série de naturelles. Entière et rapide. Sifflet envers la présidence après une longue pétitions pour la seconde oreilles.

Mauvais sort pour Pacheco et Ortega

Le troisième toro de la tarde manquera de force et de race. Miguel Angel Pacheco fera la maximum afin de montrer son envie de bien faire face a un toro qui s’éteindra rapidement. Belle estocade.

Juan Ortega reçoit un cornu manquant de race et ayant peu de charge. Ortega n’arrivera pas a trouver les clés pour se mettre en avant lors de sa faena, celle-ci deviendra rapidement ennuyeuse avec un toro faible et éteint. Entière et rapide.


 


Adrien Salenc triomphe

Le cinquième toro est un Los Manos bien encaste. Adrien Salenc récita sa tauromachie lors d’une faena pleine de technique et variée avec de magnifique derechazos et belle naturelles pour le plus grand bonheur du public qui fait retentir les « olé » dans l’enceinte de l’arènes. Entière foudroyante. Salenc offrira sa seconde oreilles a Flores.

Le dernier cornu de cette corrida concours est lourd et manque de race. Dorian Canton arriva a adapter sa tauromachie face a un toro donnant des charges courte mais sa faena manquera de rythme. Estocade a revoir.


Arènes de Bayonne

Feria de l’Atlantique

Corrida concours

1/2 arènes

Toros de José Murube, Valdefresno, El Retamar, José Cruz,, Los Manos, Pedrés

 

Domingo Lopez Chaves : salut après avis

Sergio Flores : oreille et pétitions pour la seconde puis vuelta

Miguel Angel Pacheco : silence

Juan Ortega : salut

Adrien Salenc : deux oreilles

Dorian Canton : silence