Solalito vainqueur de la troisième édition | Photo Justine Messina

Bellegarde 2019: Triomphe de Christian Parejo et Solalito

 

Chronique de la novillada sans picadors du 3° trophée Sébastien Castella remporté par Solalito.

Christian Parejo accueilli le premier novillo de l’après-midi par de douces veroniques. A la muleta, l’espagnol livra dans un premier temps une prestation plaisante avec des séries droitières de bon goût. Par la suite, le pensionnaire de Sainte-Cécile chercha refuge près des planches ce qui fit chuter la faena. Vilain bajonazo.

Le second novillo de Sainte-Cécile montra dès les premiers échanges des signes de faiblesses. La prestation de Solal eut du mal à prendre son envol face à un adversaire aux conditions limitées.

Christian Parejo coupa la première oreille de l’après-midi face à un exemplaire de Sainte-Cécile sérieux et noble. Dans son style très personnel, l’espagnol tira le meilleur de son opposant sur les deux rives. Il se fit accrocher par la chaquetilla heureusement sans mal. Il logea une entière en arrière efficace.

Solalito ravi l’oreille du quatrième Sainte-Cécile après une faena volontaire tirant le maximum d’un novillo manquant de forces.

Christian Parejo salua par veroniques le cinquième novillo. Il convia Solalito pour un quite al limon déclenchant les accords musicaux. Au dernier tiers, le natif de Chiclana de la Frontera se montra combatif face à un animal à la charge courte frôlant l’accrochage à diverses reprises. Entière. Oreille. 

Solalito accueilli le dernier novillo de l’après-midi par veroniques avant de partager le tiers de banderilles avec Thomas Úbeda. Le protégé de Serge Almeras profita d’un adversaire collaborateur mais manquant de forces pour composer une faena d’intensité croissante touchant le conclave. Entière. Deux oreilles et tour de piste au novillo.

 

Arènes de Bellegarde

 

Novillada sans picadors

1/2 d’entrée

Novillos de Sainte-Cécile, le sixième fut primé d’un tour de piste posthume.

 

Christian Pajero: silence, oreille après avis et oreille après avis.

Solalito: ovation, oreille et deux oreilles.