L’embarquement d’une corrida de Montalvo pour Madrid

 

Alors que l’actualité taurine est en berne suite au Covid19, nous vous proposons des reportages quotidiens. Aujourd’hui nous vous faisons vivre une étape aussi minutieuse qu’importante : L’embarquement d’une corrida de Montalvo pour Madrid.


L’embarquement d’une corrida de Montalvo pour Madrid from ActuToro TV on Vimeo.


Il faut se lever tôt, très tôt même, pour assister à ce rituel. L’opération se réalise en deux phases. La première consiste à faire passer le lot de toro de son champ aux corrales. L’aide des cabestros est essentielle. En effet, sans eux cette opération serait impossible. Mais une fois à l’intérieur du labyrinthe, le plus dur commence.

 


« Une fois à l’intérieur du labyrinthe, le plus dur commence.« 


L'embarquement d'une corrida de Montalvo pour Madrid
Les toros de Montalvo sont arrivés en bonne et dur forme aux corrales de Las Ventas l Photo Plaza1

L’embarquement, une opération d’orfèvre

 

Une fois mis à l’intérieur, la deuxième phase consiste à les faire monter dans le camion. A la narration, l’opération à l’air simple. Or il n’en est rien. Bien au contraire. Un faux mouvement, une ombre ou encore une porte qui coulisse mal et c’est l’accident. A tout moment le toro peut s’abimer et être ainsi inapte au combat. Quatre années de travail peuvent ainsi partir en fumée sur une erreur d’inattention. Heureusement, aujourd’hui tut s’est bien passé et la corrida peut partir sereinement à Madrid !