San Isidro 1996 : L’apothéose de Joselito à Las Ventas

 

Alors que l’actualité taurine est en berne suite au Covid19, nous vous proposons de revivre les grandes faenas qui ont marqué l’histoire de la tauromachie. Feria de San Isidro oblige, nous vous proposons de revenir aujourd’hui la Feria de San Isidro 1996 : L’apothéose de Joselito à Las Ventas.


Joselito, Cortijoliva, Madrid 1996 from ActuToro TV on Vimeo.


La date du 2 mai 1996 est une date clé dans la carrière de José Miguel Arroyo. En effet, ce jour là Joselito affrontait six toros en solitaire dans les arènes de Las Ventas. Cette corrida goyesca fut tout simplement historique. Joselito sortira par la grande porte des arènes de Las Ventas. Il coupera un total de six oreilles.

 


« Cette corrida goyesca fut tout simplement historique. Joselito sortira par la grande porte des arènes de Las Ventas« 


Feria de San Isidro 1996 : L'apothéose de Joselito à Las Ventas.
Joselito signe une tarde d’anthologie lors de la corrida goyesca 199§ à Las Ventas l Photo DR

 


Six toros et six oreilles à Madrid

 

Joselito coupa la bagatelle de six oreilles à Las Ventas lors de cette corrida en solitaire. Cependant, la faena qui marqua les esprits fut celle réalisée au deuxième deuxième bis. Ce toro de réserve de Cortijoliva allait s’avérer être  manso. Pourtant, la puissante fine muleta de Joselito allait réaliser des miracles. En effet, Joselito parvint non seulement à le soumettre mais surtout à le toréer avec classe et brio. Le public en extase réclama avec force les deux oreilles. En seulement deux toros, Joselito venait déjà d’en récolter trois !


 

Monumental de Las Ventas de Madrid

Feria de San Isidro 1996

Corrida goyesca

Plein

 

Toros d’El Torreón (1° et 5°), invalides; Cortijoliva (2º bis et 6° bis), mansos à divers degrés; Antonio Ordoñez (3°), maniable; et Las Ramblas (4°) noble.

 

 

Joselito : oreille, deux oreilles, oreille, deux oreilles, applaudissements et ovation.