Juan Leal et Lea Vicens triomphent pour la première corrida post Covid19

 

La corrida organisée aux Saintes Maries de la Mer fut une réussite en tout point. En effet, le public a répondu présent à l’appel. Les mesures sanitaires mises en place ont d’ailleurs garanti la bonne tenue du spectacle et du respect des règles de sécurité. Au niveau artistique, Juan Leal et Lea Vicens triomphent pour la première corrida post Covid19. Le jeune Lalo de Maria aurait du les accompagner dans le triomphe avec un meilleur maniement des aciers. Le bétail des familles Gallon et Durand a également collaboré à cette jolie journée.


« le public a répondu présent à l’appel. Les mesures sanitaires mises en place ont d’ailleurs garanti la bonne tenue du spectacle« 


 

Lea Vicens coupa les deux oreilles du quatrième exemplaire de Gallon aux Saintes Maries de la Mer l Photo Justine Messina

Lea Vicens, une valeur sûre

 

Léa Vicens réalisa une faena élégante avec Bético et Bazuka face au premier toro de la temporada 2020. Plusieurs échecs avec l’épée ôtèrent tout espoir de trophées.

Léa Vicens triomphe en coupant les deux oreilles du quatrième pensionnaire de Gallon après une faena d’intensité croissante. Le public fut conquit une nouvelle fois par l’amazone nîmoise.


Juan Leal coupe trois oreilles aux Saintes Maries de la Mer l Photo Justine Messina

L’ambition inébranlable de Juan Leal

 

Juan Leal conduit son premier adversaire pour une unique ration de fer. Il initia son labeur à genoux au centre de la piste puis fit monter l’intensité de son labeur par de larges muletazos. Épée fulgurante. Deux oreilles.

Juan Leal face à un toro de réserve de Gallon, le titulaire se cassant la corne gauche a sa sortie en piste, l’arlésien composa une faena allant à mas conclue par une demi-lame efficace.


Juan Leal et Lea Vicens triomphent pour la première corrida post Covid19
Lalo de Maria laissa une bonne impression lors de sa présentation en France l Photo Justine Messina

La découverte de Lalo de Maria

 

Lalo de Maria, fils de Marie Sara, débuté ce jour sur le territoire français en habit de lumière. Le jeune français composa une faena d’intensité croissante face à un très bon eral de Durand laissant une bonne impression sur les étagères. Hélas, alors que les deux oreilles lui tendait les bras, l’épée défaillante envola tout espoir de triomphe. 

Lalo de Maria réalisa face au bon eral de Durand une nouvelle très bonne prestation avec des détails de classes mais laissa une nouvelle fois les deux oreilles en route après de nombreux échecs aux aciers.


Arènes des Saintes Maries de la Mer

 

Corrida mixte

Plein avec les mesures sanitaires prescrites

 

Toros de Gallon (5°bis), de jeux variés et erales de Durand donnant du jeu.ganaderia Gallon

 

 

Lea Vicens : ovation et deux oreilles

Juan Leal : deux oreilles et oreille

Lalo de Maria : silence et ovation