LÉA VICENS VICTORIEUSE DE LA CORRIDA MIXTE

 

Chronique de la première corrida de Béziers 2020.

Lea Vicens offrit le premier combat à Robert Margé. Lea fit face à un cornu mobile. L’amazone fit une véritable démonstration de son talent. Les « olé » descendent ainsi très vite des gradins. Une épée foudroyante viendra conclure sa belle prestation. Oreille.


Devant le quatrième Bohorquez de la tarde, la cavalière camarguaise nous conquit à nouveau. Même si l’exemplaire de Fermin Bohorquez perdit rapidement le rythme, Lea sut maintenir l’intérêt en piste. Oreille.

Enrique Ponce reste discret

Le premier Margé de la tarde sera vif et joliment armé. Il montra toute sa puissance lors d’un beau défi avec la cavalerie. Enrique Ponce réalisera un belle faena essentiellement droitière. En effet, le Margé collabora moins sur l’autre corne. L’usage du descabello lui fit perdre tout espoir de trophée.
Le cinquième fit renvoyé aux corrales après s’être fracassé contre un burladero. Son remplaçant du même fer manquera de rythme. Le maestro de Chiva parviendra néanmoins à réciter son savoir variant les derechazos et naturelles. Epée foudroyante. Oreille.


 


Castella pour ses 20 ans d’alternative

Brindis à Robert Margé, l’homme qui a tant œuvré dans la carrière du biterrois. Sébastien Castella fit une bonne entrée en matière à la cape. Le public se réveilla après deux magnifiques paires de banderilles de José Chacon. Castella entame sa faena assis sur l’estribo. Il réalisera une faena de bon gout face à un Margé ayant une meilleure corne droite. Oreille.
Face dernier exemplaire de la tarde, Castella offrit sa meilleure version. Il placera d’ailleurs à deux reprises le cornu au centre de la piste pour la confrontation avec la cavalerie. Durant la faena, le Margé sera à l’image de ses frères, bien plus collaborateur à droite qu’à gauche où il protestera plus. Sébastien entama son œuvre par des pendules avant de poursuivre par le toreo fondamental. Cependant, le mauvais usage des aciers lui fit perdre tout espoir de trophées. Applaudissements et tour de piste à la dépouille du Robert Margé.


Arènes de Béziers

 

Corrida mixte

1/2 arènes

Toros de Margé (Tour de piste pour le 6ème) et Fermin Bohorquez   ganaderia Robert Margéganaderia fermin bohorquez

 

Léa Vicens : oreille et oreille

Enrique Ponce : ovation et oreille

Sebastien Castella : oreille, applaudissements après avis