Adrien Salenc et Santiago Domecq remportent la concours d’Arles

Adrien Salenc et Santiago Domecq remportent la concours d'Arles
Adrien Salenc sort en triomphe des arènes d’ Arles

 

Pour l’ouverture de la Feria du Riz 2020, Adrien Salenc et Santiago Domecq remportent la concours d’Arles. En effet, le jeune torero français coupe une oreille à chacun de ses adversaires. Adrien sera ainsi à son avantage tout au long de la course. Le toro de Santiago Domecq est quant à lui le plus complet de l’après-midi. Plusieurs de ses congénères accusèrent le coup après les trois rencontres avec le groupe équestre. El Juli et Paco Ureña repartent avec un trophée dans l’escarcelle. Le madrilène domina son sujet tandis que le murciano fut persévérant.


El Juli maitrise son sujet


Adrien Salenc et Santiago Domecq remportent la concours d'Arles


El Juli ouvrit les débats face à un exemplaire de Victoriano Del Río. Le représentant de la devise noire et jaune répondait aux trois sollicitations de la cavalerie avec panache. El Juli commença par des séries droitières avant de poursuivre sur la gauche. Ces séries s’avérant de meilleures factures. Cependant, l’animal manqua de classe ce qui ne permit pas à la faena de prendre du relief. Ovation.

Le Garcigrande répondît également aux sollicitations de plus en plus lointaine de la cavalerie. El Juli entama sa faena un genou en terre. Le madrilène poursuivit par des séries droitières. Bien qu’ayant plus de panache, il accusa tout de même le coup et baissa vite de ton. Avec son expérience, Julian parvint tout de même à maintenir l’intérêt en piste. Oreille.


Les efforts de Paco Ureña récompensés


Adrien Salenc et Santiago Domecq remportent la concours d'Arles

Paco Ureña se confronta à un Jandilla qui ne s’employa guère ni lors face au cheval ni dans la muleta. Paco insista sur les deux cornes mais sans réussir à inverser la tendance. Ovation après avis.

En cinquième position sortit un exemplaire d’ Alcurrucén compliqué. Les trois rencontres avec la cavalerie furent décousues tout comme le furent ses charges. Paco Ureña ne baissa pourtant jamais les bras. À force d’insister il parvint à ravir quelques muletazos. Malgré une faena un peu longue, le public le récompensa d’un appendice. Oreille après avis.

 

 


Adrien Salenc s’impose pour sa présentation


Adrien Salenc et Santiago Domecq remportent la concours d'Arles


Le Santiago Domecq montra son tempérament face à la cavalerie. La dernière rencontre d’un bout à l’autre de la piste. Adrien Salenc lui servit par la suite des séries appliquées sur les deux cornes. Une série de molinete vint ainsi parachever son œuvre. L’épée fut concluante. Oreille après avis.

Le Pagès Mailhan qui clôturait les débats fut également compliqué. Trois rencontres avec la cavalerie sans rallonger les distances. Adrien Salenc débuta son labeur à genoux par derechazos. Une fois debout, il poursuivit sur la corne droite. L’animal resta cependant court dans ses charges. Un trophée chaleureux vint récompenser sa prestation. Ce nouveau trophée fut synonyme de sortie en triomphe par la grande porte des arènes.


Arènes d’ Arles

 

Corrida concours

4000 personnes

 

Toros de Victoriano del Rio, Jandilla, Santiago Domecq (vainqueur du concours), Garcigrande, Alcurrucén et Pagès-Mailhan.

ganaderia Victoriano del Rio ganaderia de jandilla ganaderia de Santiago Domecq ganaderia garcigrande Alcurrucén

 

El Juli : ovation et oreille

Paco Ureña : ovation après avis et oreille après avis

Adrien Salenc : oreille après avis et oreille