LLa constance est la vertu par laquelle toutes les autres vertus portent leurs fruits. Dans la Tauromachie, cette constance se traduit par une régularité dans le triomphe et dans les grands rendez-vous. Quelque chose de difficile à obtenir. Revalidation après revalidation. tard à tard Dans cette situation, le torero de Tolède arrive Álvaro Laurent ce dimanche à Madrid. Après avoir été l’un des grands noms de saint Isidreatteint le foire d’automne dans le but de rendre passer avec triomphe la fidélité de l’arène Venteño.

“Je vis mon retour à Madrid avant tout avec beaucoup d’enthousiasme, mais aussi avec responsabilité en même temps”, assure Álvaro Laurent après avoir terminé l’une des dernières séances d’entraînement avant sa nomination ce dimanche. ‘Je suis conscient de Les ventes C’est l’endroit qui peut me donner le triomphe dont j’ai besoin pour arriver petit à petit à l’endroit où je veux être et continuer à grandir en tant que torero’.

Il parle calmement et calmement, sachant tout ce que l’après-midi de Madrid de ce dimanche. ‘Mon objectif et ce que je recherche, qui est d’être une figure de la tauromachie, je suis conscient qu’il ne viendra pas seulement avec une victoire ou en un seul après-midi, mais je sais qu’il y a des après-midi décisifs et importants pour y parvenir . Et l’un d’eux est ce dimanche à Madridaffirme-t-il convaincu.

Il n’est pas alourdi par la responsabilité et l’engagement. Il veut occuper ces postes, ceux des grandes foires. quelque chose à arrêter Álvaro Laurent Ce n’est pas nouveau. Mais, comment un torero se prépare-t-il quelques jours avant de faire un défilé d’une telle pertinence ?

« Je considère notamment que l’entraînement et la préparation physique est un travail qui doit se faire par derrière. Les hivers sont très importants pour cela. Ils peuvent influencer tout au long de la saison. C’est pourquoi, ces jours-ci, je n’intensifie ni la préparation ni l’exercice physique. Oui, il m’a beaucoup guidé et j’attache une grande importance à rechercher et trouver de bonnes sensations avant un rendez-vous comme celui-ci, dans la salle taurine, dans le pré, dans les corridas d’avant… Arriver à atteindre, dans cette recherche constante qui nous les toreros avons , ce que l’on poursuit, se sentir en sécurité et épanouis’avoue le droitier de Tolède.

Álvaro Laurent revient cette saison à Madrid après avoir coupé deux oreilles au milieu du cycle isidril en deux après-midi. saint Isidre C’était une étape très importante, car avant ce rendez-vous, ma situation n’était pas la meilleure et j’étais consciente que ce qui s’était passé en Madrid Il allait marquer l’avenir et la saison. J’ai coupé une oreille l’après-midi où cela a été annoncé et cela m’a fait retourner à la foire le dimanche suivant en guise de remplacement et couper une autre oreille qui a confirmé le moment dans lequel je me trouve ‘il assure.

«Je suis très obsédé par le fait de me battre plus lentement et de valoir plus de taureaux. Obtenez cette régularité dans les victoires

Réussir dans les grandes foires n’est pas quelque chose de nouveau pour Alvaro Laurent. En fait, les sensations d’un Grande porte dans Les ventes ils ne seraient pas nouveaux pour elle, même si la situation a changé. ‘J’ai gagné en poso comme on dit souvent toreros quand nous accomplissons des années’, sourit en comparant les deux fois. ‘Petit à petit, j’ai cherché ma tauromachie, la manière d’interpréter la tauromachie telle que je la ressens. Par-dessus tout, je suis très obsédé par le fait de combattre plus lentement et de valoir plus de taureaux. Obtenez cette régularité dans les victoires. La concurrence est maintenant très forte et sans régularité, vous êtes un homme mort. Vous ne pouvez pas manquer un seul après-midi ».

conscient de sa ‘saison positive’ en raison des triomphes dans les premières places telles que Madrid, Séville, Pampelune Soit ValenceRegarder Les ventes suspicieusement, comme quelqu’un qui sait que son moment est venu. « Étant une très bonne année, on en veut toujours plus. Je ne règle jamais. C’est pourquoi je veux une victoire retentissante. il me reste encore Madrid, Valence Oui Saragossebien que dans ma tête, maintenant ça n’entre qu’en Les ventes et réaliser cet après-midi dont ma carrière a besoin et ce serait le point culminant parfait de ma saison ‘conclut-il.