Anne Port, candidat aux primaires du PSOE à la mairie de Gijón, s’est assuré que : ‘ne favorisera pas’ le retour de la tauromachie Le Bibio, comme annoncé aujourd’hui La Nouvelle-Espagne.

C’est ce qu’a déclaré la pré-candidate lors de la réunion qu’elle a tenue hier avec le militantisme socialiste à la Casa del Pueblo de la ville asturienne, une position qui se heurte radicalement à la position plus tolérante de l’autre candidat à la mairie et de son propre parti, Luis Manuel Florez ‘Floro’, qui a ouvertement déclaré au journal Le nouveau Espagne Quoi: ‘les taureaux ne me dérangent pas’, insistant dans ce sens que “la ville de Gijón a des problèmes bien plus importants que le débat sur la tauromachie, et qu’elle analysera attentivement cette question, en écoutant toutes les parties”.

comme déjà signalé monde du taureau, le maire actuel Anna González, Qui a quitté la ville sans taureaux Gijón depuis août 2021, a récemment annoncé qu’il ne se présenterait pas aux primaires du PSOE à la mairie de la ville, de sorte que le parti socialiste a ouvert un processus primaire pour l’élection du candidat à la première mairie du conseil municipal de Gijón lors des prochaines élections, qui se tiendront en 2023.