Après-midi triomphal de rejones pour Andy Carthagène et Sébastien Fernández dans Tordesillas. Les deux sont sortis Grande porte après avoir caillé l’un de leurs deux taureaux Le Canari. Andy Carthagène Il l’a fait au deuxième de son lot dans lequel, après avoir porté un toast au public, il a tempéré le taureau sans conditions dans les médias. Il a tout fait Carthagène qu’il tua d’un seul coup et de deux oreilles. Sébastien Il a porté un toast à l’équipe médicale pour sa performance pendant le confinement dangereux de la semaine. Mât en main, il reçut celui à cornes avec lequel il s’exhiba sous les drapeaux. Une piqûre et un coup de poing lui valurent les deux oreilles. Sergio Galán a pris le pire lot.

Tordesillas (Valladolid) Plus d’une demi-entrée. taureaux de Manuel Santiago Corvo (Les Canaries) pour Andy Carthagène, silence et deux oreilles ; Sergio Galán, ovation et ovation ; Sébastien Fernández, deux oreilles et silence.

NOVILLADA AUX PICADORES

Les Yébènes (Tolède) Des bouvillons de Les Ronceles, de bon jeu, pour Miguel Serrano, oreille et deux oreilles; Cid de Maria, oreille et ovation ; Étoile Magan, oreille et oreille.