Ange Castrol’un des représentants de Manuel Diosleguarderespire “le calme”, ​​quelques heures après l’opération à laquelle a été soumis le droitier après sa grave mésaventure à Cuellar. « Il semble que tout se passe bien. Je ne peux pas être à l’hôpital car ils n’ont laissé passer qu’une personne et son père. Il vient de me dire qu’à l’hôpital on lui a dit que tout allait bien, qu’on allait l’endormir à nouveau pour faire des drains et ainsi pouvoir expulser les liquides des plaies, mais ils disent que c’est normal . L’important est qu’il récupère bien l’approvisionnement en sang ».

Il s’était très bien battu, il était très bien ces temps-ci et c’était dommage car il s’est jeté pour ne pas rater et il l’a très mal attrapé, avec cette torsion du corps avec le python à l’intérieur. La vérité est qu’au début nous n’avons pas vu beaucoup de saignement, une très grande destruction oui, mais pas beaucoup de sang. Et pourtant, regardez à quel point le goring a été sérieux.