L’Union des villages taurins français et l’Observatoire national de la culture taurine ont publié une déclaration dans laquelle ils célèbrent la décision de La Francia Insumisa (LFI), de retirer le projet de loi dans lequel il était demandé d’interdire la tauromachie dans Francequelques heures avant d’être débattu au Parlement français.

Dans la lettre, ils remercient le président de la République ‘ le soutien clairement exprimé en faveur de la liberté culturelle des régions taurines, ainsi que tous les députés dont l’intention de vote a été unanime‘, en plus d’ajouter que “Le député Caron qui a été abandonné par son propre groupe avant le vote imminent des amendements qui ont rejeté l’ensemble du texte.”

Voici le texte complet :

Déclaration de l’Union des Villes Taurines Françaises et de l’Observatoire National des Cultures Taurines :

“La tauromachie gagne par l’abandon”

En retirant son projet d’interdiction de la tauromachie en prévision d’un vote défavorable, la “France Insoumise” a ratifié la loi de 1951 et confirme l’exception culturelle instaurée alors en faveur de la tauromachie dans ses régions traditionnelles.

L’Union des Villages Taurins de France remercie le Président de la République et le Gouvernement pour le soutien clairement exprimé en faveur de la liberté culturelle des régions taurines, ainsi que tous les députés dont l’intention de vote a été unanime, de même que le affaire devant la commission des lois, dissuadant la « France Insoumise » d’aller au bout de la proposition du député Caron. Le député Caron qui a été abandonné par son propre groupe avant le vote imminent des amendements qui ont rejeté l’intégralité du texte.

Cette proposition émanait d’une idéologie anti-humaniste et anti-spéciste. Il faut espérer que la perspective de son échec écrasant à interdire la tauromachie risque de dissuader la « France Insoumise » de continuer à mettre en péril les nombreuses autres activités visées par le député Caron et d’autres partis.
animalistes, ont déjà été menacés.

Après cinq mois de débats tendus, la démocratie a triomphé. En France, la tauromachie est et restera une expression culturelle légitime dans les territoires traditionnels.