La La communauté de Madridà travers le IMIDRA – Institut de recherche et de développement rural, agraire et alimentaire de Madrid- et le Union royale des éleveurs de taureaux de combat ont réalisé une dégustation professionnelle de bravo la viande après quoi ils ont présenté les résultats de la dernière année d’étude du projet Naturellement bravo Madrid au Centre de Recherche Gastronomique IMIDRA.

Plus de trente personnalités du monde de la tauromachie et des représentants de la Communauté de Madrid et d’institutions telles que Eléonore Algarradirecteur général adjoint des Moyens de Production Agricole, Sonsoles Zabala Arguellesdirecteur de CENSYRA, José Juan Castro Diezdirecteur général adjoint de l’IMIDRA entre autres, n’a pas voulu manquer le rendez-vous pour en savoir plus sur ce projet de la Communauté de Madrid qui vise à valoriser cette pratique d’élevage et à bravo la viande.

L’ouverture de l’acte était en charge du directeur de la production animale de l’IMIDRA Maire de Santiago Morenoqui a particulièrement souligné “l’importance d’autonomiser et pari pour de futurs projets et durable Comment vont les troupeaux de taureaux de combat ?.

La dégustation et la présentation des résultats du projet ont été réalisées par Champ Maria del Marprofesseur de productions animales à Université de Saragossequi a mis en évidence : “La bravo la viande nous a Surpris à bien des égards, c’est certainement une viande d’un qualité plus haut”.

L’événement a été clôturé par l’agriculteur et directeur de la Union royale des éleveurs de taureaux de combat, Ricardo del Río: “De la Royal Union of Fighting Bull Breeders, nous devons remercier et souligner une fois de plus cette pari fondamental et nécessaire, qui, nous l’espérons, ouvrira la voie à d’autres communautés autonomes ».

Finalement, José Juan Castro Diezdirecteur général adjoint de IMIDRAa conclu en remerciant l’Union Royale des Eleveurs de Taureaux de Combat et l’Université de Saragosse pour leur collaboration, avant de déguster un fantastique cocktail.