La ville madrilène de Ajalvir Dimanche prochain, le 11 février, elle accueillera une corrida internationale où les Français exécuteront le Paseíllo. Lalo de María, l’Espagnol Tristan Barroso et le Mexicain Bruno Aloi. Pour l’occasion, des spécimens du bétail de Salamanque de Antonio Palla. La présentation officielle de l’affiche a eu lieu ce vendredi dans la ville de Madrid en présence du torero Bruno Aloi.

En compagnie du torero aztèque, le maire a présenté les festivités taurines, Victor Malo et le conseiller Diego Herranz. Les organisateurs des célébrations, qui sont l’homme d’affaires, ont pris part à l’événement, suivis par plus d’une centaine de fans. Jorge Arellano de la corrida avec des chevaux et Diego Valladar responsable de l’organisation des fêtes populaires, outre les prestigieux amateurs Antonio Lucena qui sera le président des célébrations. Tous, animés par Ange Luis Del Campo.

pari important du mairie de Ajalvir qui, cinq ans plus tard, récupère les grandes fêtes taurines, ce qui représente un retour à la tradition taurine de la ville.

La corrida avec les picadors a l’avantage de voir s’affronter trois toreros de premier plan. Le français Lalo de Maria a eu des performances importantes la saison dernière dans des lieux français ou dans d’autres lieux prestigieux Bilbao, comme Tristan Barroso ou le mexicain Bruno Aloi, l’un des noms propres de la saison aztèque chez les toreros et qui atteint Espagne après être parti sur les épaules en Michoacán il y a une semaine.

Les billets pour la célébration seront mis en vente le 1er février prochain et pourront être achetés au mairie de la ville.