Un grand après-midi de “Il n’y a pas de billets” a été vécu lors de la deuxième corrida dans le cadre des célébrations de la 175e anniversaire de la place Carmelo Pérez Calita, Arturo Saldívar et Fermín Espinosa Armillita IV ont été les vainqueurs ainsi que le bétail de Aurèle Franck.

Jérôme Il est arrivé pour dire adieu aux arènes du centenaire, où il a pu briller avec sa tauromachie classique très mexicaine. Il a reçu des palmes.

Ernesto Javier “Calita” a pu parfaitement comprendre “Picador” du bétail de Pablo Moreno, qui a su s’acquitter d’une tâche profonde et pleine de dévouement. Il se coupe deux oreilles et reçoit une ovation.

Juan Pablo Sánchez lutté contre un taureau difficile de La pointe. Silence à la fin.

Arturo Saldivár couper deux oreilles de grand poids au “Docteur” de Aurèle Franco, après avoir lié des muletazos tempérés et serrés au corps. Grand taureau de très bonne facture et d’une grande force. Il finit par être le taureau gagnant de l’après-midi.

Sergio Flores a reçu des palmes après une performance ferme contre “Alteño” de San Pablo

Fermín Espinosa «Armillita IV» Il coupe les oreilles et la queue à “Acuitzano” de l’élevage Chinampas après s’être planté comme torero et avoir laissé un travail dynamique plein de grande valeur. Recevez une traînée lente à la fin.

DOSSIER FESTIVAL

Carré de Taureaux Carmelo Pérez des San Miguel El Alto (Mexique). “Il n’y a pas de billets”.

Jérômepalmiers.

Ernest Xavier «Calita», deux oreilles.

Juan Pablo Sánchezle silence.

Arthur Saldivar, deux oreilles.

Sergio Florespalmiers.

Fermín Espinosa «Armillita IV»deux oreilles et une queue.

Taureaux de différents troupeaux de jeu égal, mettant en évidence les taureaux de Aurèle Franco de nom «Medical» marqué du chiffre 40 avec 470kg restant à la 1ère place, taureau de Pablo Moreno nommé «Picador» avec le numéro 68 avec 480kg à la 2ème place et celui de Chinampas nommé «Acuitzano» marqué du numéro 837 de 470kg restant à la 3ème place de l’après-midi.