compte à rebours dans Ubeda de sorte que ce samedi commence la Foire taurine du 175e anniversaire de la place San Nicasio, un événement vécu avec une attente débordante dans la ville et dans toute la province de Jaén. “Cela faisait de nombreuses années qu’il n’y avait pas eu une telle attente”, fait remarquer Jeronimo García Ruiz, adjoint au maire du conseil municipal de la ville de Jaén.

« Conjointement avec l’entreprise, nous avons réussi à récupérer une place, à consolider les fondations du présent et de l’avenir et à faire de notre arène de San Nicasio une référence nationale. Il y a des demandes de billets de toute la province et de nombreuses régions d’Espagne, ce qui fait d’Úbeda le centre d’intérêt et la destination de nombreux fans qui vont profiter d’une ville du patrimoine mondial ».

Samedi, le rideau s’ouvre avec une corrida de concours de ranchs de bétail de Jaén et dimanche une corrida de grande ascendance avec Morante de la Puebla, Emilio de Justo et Roca Rey. « C’est une foire, une signalétique de haut niveau qui fait d’Úbeda la foire de référence de la province de Jaén. C’est la qualité, c’est la catégorie et c’est un engagement envers les toreros les plus importants des rangs et les troupeaux de la terre qui s’affronteront dans un concours avec trois droitiers pleins de ressources et de records », explique le maire du conseil municipal de Ubeda.

De la Mairie un sentiment général d’amateurs et de professionnels est verbalisé. “C’est une foire très puissante, quelque chose qui a beaucoup de mérite après deux ans de pandémie, Úbeda a été à l’avant-garde des foires taurines”détient Jeronimo García Ruiz, qui ne se cache pas : “Nous avons sans aucun doute de la chance, Úbeda va célébrer avec style le 175e anniversaire des arènes de San Nicasio, une foire aux teintures historiques nous attend”.