“C’est une figure des banderilleros, un torero de référence pour moi.” C’est ainsi que le subalterne Iván García s’exprime à propos de José Antonio Carretero, qui ce dimanche prochain sera honoré par ses collègues avec un grand festival dans la ville de La Mancha d’Alcázar de San Juán. Iván García lui-même sera l’un des interprètes d’un événement qui a suscité de grandes attentes. “Je n’ai pas eu le privilège de le voir en matador car j’étais très jeune, mais ensuite je l’ai vu combattre en junior et pour moi c’était un exemple à suivre”expose Iván García.

“Quand je l’ai vu c’était un miroir, il interprète la tauromachie comme je veux le faire en tant que banderillero, c’est pour ça que je l’admire tant”, reconnaît Iván García qu’il se produira au festival avec d’autres subordonnés dirigés par José Antonio Carretero lui-même qui seront escortés dans le paseo par Antonio Manuel Punta, Curro Javier, Iván García, Óscar Castellanos et le novillero Sergio Cartas. Des copies seront combattues, sous la forme d’un concours de bétail, des fers de Daniel Ruiz, Garcigrande, Fuente Ymbro, Toros del Ojailen, Montecillo et Las Cuadrillas.

Iván García ne le cache pas : “C’est dommage que José Antonio Carretero parte mais c’est comme ça, certains partent et d’autres viennent. J’ai une profonde admiration pour lui sur le plan professionnel et personnel.

De plus, la journée taurine à Alcázar est complétée par un autre festival destiné aux amateurs pratiques, qui se tiendra le même jour à partir de 12h00.

Les billets peuvent désormais être achetés par e-mail : [email protected]