le torero Enrique Martínez Chapurra il a dû se remettre entre les mains du médecin Enrique Crespoà intervenir à nouveau, après presque trois semaines après le très grave encornement infligé par un taureau de défi dans l’arène Estelle (Navarre) toujours continué avec la plaie ouverte comme ‘ils l’avaient conseillé depuis le déambulatoire, disant qu’il allait se fermer sur la base des cures’comme l’assure le droitier lui-même monde du taureau.

Voyant que la plaie ne guérissait pas et compte tenu du risque sérieux d’infection existante, décousu a été immédiatement remis entre les mains du chirurgien Henri Crespo, qui l’a opéré à nouveau, selon ce que le torero madrilène raconte à ce médium : «Avec la plaie ouverte telle qu’ils l’ont laissée, j’étais à risque d’infection et d’enkystement de la plaie, ce qui aurait pu être désastreux. Pour cette raison, j’ai dû être opéré à nouveau, en l’occurrence par le Dr Enrique Crespo, car ils avaient laissé la plaie ouverte tous ces jours depuis le goring, disant qu’elle allait se refermer d’elle-même avec des cures en ambulatoire clinique. Grâce aux mains du docteur Crespo, la récupération sera sûrement plus rapide’, explique le droitier Carabanchel.

Le même décousu a envoyé des images brutes mais éloquentes à bullworld qui parlent d’eux-mêmes et dans lesquels l’état de la plaie, trois semaines plus tard, et le processus d’intervention du Docteur Enrique Crespo, une éminence de la chirurgie taurine. décousu veut: “Faites savoir aux gens que nous, les modestes, traversons aussi beaucoup de douleur et de mauvais moments que je pense que les fans devraient également savoir”.

comme déjà signalé Mundotoro, Chapurra a subi un engorgement très grave de 25 cm. dans la partie inférieure de la hanche qui a atteint l’abdomen et même blessé une petite partie du foie, c’est pourquoi il a été admis aux soins intensifs de l’hôpital universitaire de Navarre, où il est resté plusieurs jours avant d’être transféré à Madrid, où il a poursuivi son processus de rétablissement.