Triomphal Corrida du Jour de la Révolution dans Jiquilpan (Mexique), où à la fin de la célébration les matadors laissaient sur leurs épaules Antonio García “Le Chihuahua” Oui Fermin Espinosa ‘Armillita IV’. Deux oreilles et queue coupées la première d’entre elles au quatrième exemplaire de l’après-midi, un bon exemplaire de xalmonto cela a permis au Mexicain de briller dans tous les tercios.

Accompagné sur les épaules de la sortie Fermin Espinosa ‘Armillita IV’, qui a décroché le premier de son lot après une tâche très chaleureuse dans laquelle il a pu démontrer son grand concept de la tauromachie. Il n’a pas pu compléter sa performance dans la cinquième représentation. Une oreille a coupé le rejoneador Tarik Othon pour ouvrir la place, avec laquelle il s’est montré très ferme et déterminé, signant également sa prestation d’un rejon cinglant.

FICHE DE CÉLÉBRATION

Arènes Alberto Balderas (Jiquilpán, Michoacán). Plein sur les gradins par un après-midi nuageux. taureaux de xalmontoavec un jeu varié, mettant en évidence le quatrième. Tarik Othonoreille et paumes ; Antonio García “Le Chihuahua”paumes et deux oreilles et queue ; Fermin Espinosa ‘Armillita IV’deux oreilles et ovation.

GALERIE PHOTO: PRESSE CASA TOREROS