“Enfin… de retour à la vie, respirant et prêt à se battre”. Avec ces mots le droitier exprime sa joie Manuel Diosleguarde après avoir quitté l’hôpital de Salamanque sur ses pieds cet après-midi, après avoir été libéré 36 jours après avoir subi ce qui a été l’accident le plus grave de toute la saison, un going très grave dans le triangle Scarpa qui s’est cassé le fémur et a affecté la saphène et qui allait lui coûter la vie dans les arènes de Cuellar (Ségovie).

Le torero de Salamanque, admis d’urgence à l’hôpital clinique universitaire de Valladolid le 28 août, et qui a ensuite été transféré à l’hôpital de Salamanquea fait part de sa joie et de son envie de retourner dans l’arène après avoir quitté le centre médical sur ses réseaux sociaux, où il publie également deux images sur lesquelles il apparaît souriant et marchant.

L’équipe médicale a décidé de le décharger après avoir vérifié la bonne évolution de l’épée, qui poursuivra sa convalescence à domicile en étant périodiquement contrôlée à l’Hôpital.