Avec les attentes qui montent en flèche et une salle comble à l’arène de San Isidro Labrador à Latacunga (Équateur), El Juli et Andrés Roca Rey n’ont pas déçu dans leur heads-up attendu. Tous deux sont sortis sur leurs épaules à la fin de la célébration après avoir coupé respectivement deux et trois oreilles devant une corrida avec le fer Huagrahuasi.

le mois de juillet Il a désobéi au deuxième de sa fournée après un travail prodigieux dans lequel il a fait ressortir sa technique extraordinaire pour enchaîner des séries de muletazos brillants par les deux pythons. Il a terminé sa performance d’un coup d’épée, ce qui lui a valu le double trophée. Devant son premier, il s’est montré bien au-dessus des quelques options pour exhiber celui de Huagrahuasi.

Pour sa part, le meilleur de Roca Rey est venu avec le cinquième en cadeau, qui a coupé les deux oreilles après un excellent travail dans lequel il ne restait rien dans l’encrier. Travail de haut vol du torero péruvien devant un grand taureau de Huagrahuasi pour lequel une grâce a été demandée au milieu du délire. Une oreille avait déjà marché depuis le deuxième de son lot, qui est sorti comme un chapeau après que le propriétaire a été blessé, après un bon travail auquel il ne manquait qu’une meilleure signature.

DOSSIER FESTIVAL

Place des taureaux San Isidro Labrador (Latacunga, Équateur). Avec plein dans les gradins, des taureaux de Huagrahuasi, le quatrième distribué comme un chapeau et le cinquième comme un chapeau cadeau. Bon match dans l’ensemble, le meilleur étant le troisième et le cinquième, récompensés par le retour sur le ring.

JULIÁN LOPEZ “LE JULI”; silence et deux oreilles.

ANDRES ROCA KING; silence, oreille et deux oreilles dans le coffret cadeau.