Le mardi 22 novembre le torero de Salamanque Pedro Gutiérrez Moya ‘Le garçon de la Capea’ et les composants du duo ‘Ceux de la rivière’, Antonio Romero et Rafael Ruiz, seront les invités d’une main dans la main qui promet d’être la plus intéressante, ainsi que détendue et divertissante en raison de la grande amitié qui unit les protagonistes. Le cycle ‘La main dans la main’ de la Fondation Cajasol atteint sa 65e édition avec une réunion très spéciale où la tauromachie et la musique se rejoindront.

“Le garçon du cap” est l’une des grandes figures des années 70 et 80, avec une trajectoire professionnelle impeccable dans lequel il a traité plus de 1 700 célébrationsrécoltant des triomphes d’une pertinence maximale tels que les 6 sorties sur les épaules à travers la Puerta Grande de Les ventes. De plus, de nombreux après-midi glorieux sont rappelés dans le reste de la scène taurine internationale, soulignant son idylle avec Mexique, où il était le protagoniste incontesté de l’époque. N’oubliez pas non plus que cette année, le torero de Salamanque réapparu à Guijuelo pour célébrer leur Noces d’or comme torero.

Pour sa part, “Ceux de la rivière” est l’un des duos les plus connus d’Espagne, ayant atteint une projection mondiale avec leur célèbre hit ‘Macaréna‘. Unis depuis l’âge de 14 ans, ils étaient pionniers à introduire des rumbas et des sevillanas dans les boîtes de nuit de Madrid et ils ont réussi avec des chansons comme ‘Séville a une couleur spéciale’. Ils ont enregistré 40 albums avec des ventes de plus de 100 millions d’exemplaires, avec 250 disques d’or et 120 disques de platine à leur actif.

La entrée L’événement sera sur invitation, qui pourra être récupérée à partir du mercredi 16 novembre à la billetterie de la Fondation Cajasol située dans la Calle Álvarez Quintero, à Séville. Le heads-up entre ‘El Niño de la Capea’ et ‘Los del Río’ débutera à huit heures de l’après-midi au Théâtre Cajasol.