La Conseil provincial de Saragosse s’est proclamé vainqueur du Foire du Pilier de Saragosse au torero d’Estrémadure Gines Marin. La prestigieuse reconnaissance, qui atteint sa vingt-neuvième édition, est obtenue pour son grand travail sur le cinquième de l’après-midi, avec le fer de José Vazquezdans la célébration du 15 octobre.

C’est ainsi que nous avons raconté cet après-midi-là le triomphe de Ginés Marín sur la Plaza de Toros de La Misericordia: « Très bas et très sérieux face au cinquième, qui n’a pas servi au départ sur la cape de Ginés Marín. Ils l’ont soigné sur des bâtons car il avait les mains doublées et dans un retrait de Chicuelinas de Téllez, le taureau est entré à l’intérieur par le piton gauche. Le taureau a attrapé le sol en banderilles mais à courte distance pour charger. Ginés Marín a porté un toast à Agustín Navarro, chopper de sa bande.

Le début des travaux était parfait pour ouvrir la voie à suivre chercher le lien et décevoir le taureau. Le tour suivant sur la main droite était propre et d’un excellent placement, sans forcer le taureau et toujours béquille devant. Le taureau fort a répété sur la courte distance, tenant Ginés un outrage dans un changement de main. Le torero a parié sur un taureau qui n’a pas vraiment cassé du tout. Une grande ronde avec la gauche, unie en deux parties, avait des muletazos propres et longs avant une autre avec la droite, où le taureau commençait à craquer, tout au centre de l’anneau. Avec le taureau fissuré, il raccourcit la fin avec trois naturels et une tauromachie genuflexo profitant du chemin fissuré vers le mur du taureau. Tâche de torero caillé et bon. Fente vers le haut presque entière. Deux oreilles”.