Pour André Viard (France)

Jorge Martínez Il s’est fait remarquer lors du concours de tauromachie française qui s’est tenu dans la ville de Millas. Une célébration qui a accroché le panneau « Pas de billets » et qui a été conditionnée par la source du vent et l’échec avec l’acier. le torero de Totana a profité de l’après-midi devant la première barre de Gallon, un savonnier courageux et classé, à qui il donna un récital de courage, de rythme et de tauromachie enchaînée. Il a tué d’un bond et la présidence a été réprimandée pour n’avoir donné qu’une oreille et oublié de faire demi-tour.

Au final, la direction Gallon a reçu le prix du meilleur du concours et Juan Melgar celui avec le meilleur picador. Bon étaient aussi les bouvillons de blohorn, à laquelle baguettes couper une oreille; celui de Jalabert, très courageux en trois coups de loin; et cuillé Exigeant était le yonnet et noble celle de Le bonbon.

Arènes des Miles (France). Concours d’élevage de taureaux. Plein de ‘Pas de billets’. Bouvillons, par ordre de corrida, de Gallon, Blohorn, Jalabert, Christophe Yonnet, Cuillé et La Golosina. Jorge Martínezoreille à forte sollicitation de la seconde et des paumes ; Diego Bastos, oreille et silence; garçon Julien, retour sur le ring et silence.