Pour Juan Antonio Hernández (Mexique)

L'audience déposée pour la résolution finale sur la suspension des activités taurines dans le Mexico a été reportée, la plainte ne sera donc prise en compte que le lundi 13 mai. Comme l'a annoncé le tribunal qui s'occupe de l'affaire aux représentants légaux de l'entreprise Place Mexique et l'organisme La tauromachie mexicaine du 21e siècle, qui disposent de trois jours supplémentaires pour continuer à travailler à la défense du dossier.

On se souvient que le 6 mai, un juge fédéral a accordé une protection à l'association civile « Va por Sus Derechos », qui avait demandé l'interdiction d'accorder des permis pour célébrer des fêtes taurines dans la capitale de la ville. République mexicaine; Un délai de cinq jours a donc été accordé pour accorder ou non la suspension définitive. C'est la troisième fois que la justice mexicaine tente d'interdire la corrida, principalement dans le Place Mexique.

Désormais, il faudra attendre encore 72 heures pour connaître l'avenir proche de la fête taurine dans la capitale du pays aztèque.