Cette semaine, RAZA se déplace à nouveau vers les marais de Villamanrique de la Condesa. Nous y retrouverons Curro Campos del Pino, un éleveur débutant qui, avec l’aide de son père, prend les rênes de ce troupeau de sang Guateles. Nous y rencontrerons le troupeau de vaches qui composent le fer, ainsi que deux étalons qui produisent des produits d’une grande bravoure. Nous découvrirons leur histoire, l’importance des vaches et des étalons en matière de sélection, ainsi que l’habitat où ils vivent. Un reportage dans lequel nous essayons de raconter et d’enseigner l’importance d’avoir de bons reproducteurs, ainsi qu’un nombre consolidé de vaches.

Après avoir quitté Hato Blanco, nous nous dirigerons vers les montagnes sévillanes, là-bas à Constantina nous assisterons à un tentadero très spécial. Mâles et femelles étaient tentés par le torero français Juan Leal et le sévillan Lama de Góngora. Mais lorsque l’après-midi est tombé et après la sortie d’une vache aux grandes vertus, le père et le fils ont décidé d’aller de l’avant. Antonio et Juan Antonio ont ravi les personnes présentes avec les étincelles de leur équipe de toreros. Un luxe que grâce à la famille nous avons pu enregistrer pour vous tous. Une surprise que nous a offerte Campo Bravo, un lieu magique où se produisent des choses merveilleuses.

Après avoir quitté le peloton des courageux, nous irons sur le ring comme chaque semaine. Cette fois, il y a deux protagonistes, « Lebrero » et Ginés Marín. C’est sur la place française de Dax qu’un événement historique s’est déroulé. La bravoure du taureau de Santiago Domecq et la tauromachie de la jeune épée se confondent de telle manière qu’elles se terminent en apothéose. « Lebrero » a été gracié à la demande unanime des participants à la célébration. Un après-midi inoubliable que nous vous proposons cette semaine.