Lalo de Maria C’est un tout nouveau novillero, mais il a un concept très pur. Lalo Lambertconnu artistiquement comme ‘Lalo de Mariail est le fils de ce qui fut la première figure du rejoneo Marie Sarah et est actuellement habilité par le maître José Antonio Campuzano. Le jeune français analyse pour mondetoto sa campagne avant de clôturer sa saison particulière le samedi 17 septembre prochain à Nîmes.

Lalo de Maria a fait ses débuts avec des picadores le 4 mars, dans l’arène d’Estrémadure de Olivenzadevant les avant-postes de ‘Le Freixo’. J’ai développé une année de tournage -7 célébrations- sans trop de contrats, mais ça a aussi été une année de découverte intérieure et de croissance personnelle. Olivenza C’était la quatrième fois que je m’habillais de lumières. Tout a été pratiquement nouveau pour moi et cela a été beaucoup d’engagement et très intense. J’ai eu peu de corridas mais la plupart dans des endroits de première classe où les exigences sont plus grandes et où petit à petit vous atteignez et dépassez également des niveaux ».

lalo se référant au devis Nîmes il prétendait: “C’est très important car comme tout le monde le sait, je suis de là-bas et c’est la place qui signifie tout pour moi. Nîmes m’a vu grandir depuis que je suis enfant et c’est celui qui a développé mon hobby et en plus ce sera le dernier après-midi de ma saison particulière ».

continué à parler de Marie sur Nîmes : “L’après-midi de Le Colisée Cela me donne une grande joie et à son tour une énorme responsabilité pour ce qui a été mentionné ci-dessus. Je dois justifier ma présence par un triomphe, ce que j’essaie de faire dans tous les lieux où je m’annonce. Mais Nîmes encore plus si possible, car le public français exige beaucoup de ses compatriotes et étant aussi le fils de qui je suis ».

Le jeune homme s’est également arrêté pour parler du bétail : « J’ai une grande confiance dans la corrida à laquelle je vais faire face. C’est une très jolie éjaculation sérieuse, pleine de volume, et il se trouve qu’elle appartient à Robert Marguerite Oui Philippe Pagesqui est décédé il y a deux ans. Combattre ses cornes -de Cuvillo- a beaucoup de symbologie et de charge émotionnelle pour moi. J’espère pouvoir m’exprimer et triompher avec éclat devant mes fans ».

Pour finir Lalo de Maria Il a exprimé: “C’est vrai que je me suis coupé une oreille lors de la dernière apparition en juin, mais je rêve de passer un excellent après-midi et d’ouvrir ce tant attendu Porte des Consuls. Cette porte est une de celles que tous les toreros veulent conquérir ».

Photo: @LaloDeMaria