William Leal (Mexique)

Le public de la capitale du pays pourra voir “de près” Julian Lopez “El Juli” le 19 novembre à Pachuca, une corrida qui a suscité beaucoup d’attentes car le Madrilène revient sur un ring où il a été vu triompher de manière convaincante. Mais ce n’est pas que ça, mais il alternera avec un torero plein de personnalité comme il est Alfredo Rios “Le Comte”et le chiffre mexicain Josélito Adamequi combattra des cornes de Villa Carmela.

Une affiche qui n’a pas démérité et qui a suscité l’intérêt des fans. “Compte tenu de la fermeture malheureuse du place du mexique, victime de petits caprices et loin d’un vrai combat pour la défense des animaux, je n’ai d’autre choix que de me rendre à Pachuca voir une affiche qui pour moi, en tant que fan, me dit beaucoup’il prétendait Saint-Jacques-d’Albefan vétéran qui depuis 65 ans assiste aux principales fêtes du pays.

Et la corrida du 19 novembre organisée par la compagnie Taureau de Tlaxcalanconduit par le matador Raphaël Ortega, qui dirige sa famille qui l’accompagne dans les tâches d’organisation et de logistique. Un rendez-vous qui sera l’une des premières corridas organisées par le torero de Tlaxcalan dans différentes arènes hydro-chaudes.

Une autre attraction de cette corrida sera la célébration du 44e anniversaire de l’inauguration de la Arènes Vicente Segura de la capitale de noble aristocrate et qu’il est situé à environ 94 kilomètres. Juste sous la distance entre Madrid Oui Talavera de la Reine.